Coupe du monde 2002 : L’histoire du salaire de Bruno Metsu

Coupe du monde 2002 : L'histoire

N’eut été l’intervention de Wade, Bruno Metsu ne serait peut-être jamais le coach des Lions.

Lorsque le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), El Hadji Malick Sy « Souris » à l’époque, l’a contacté pour lui confier les clés de la Tanière, le technicien français a réclamé un salaire mensuel de 12 millions de francs Cfa.

Joseph Ndong, qui raconte l’anecdote dans un grand entretien avec Seneweb, à paraître ce samedi, se souvient qu’il s’en était ouvert au Premier ministre de l’époque, Moustapha Niasse. Ce dernier avait posé son veto : « Pas question ! ».

Joseph Ndong remballe sa proposition. Mais au lieu de le mettre au placard ou l’envoyer à la poubelle, il fonce au Palais pour s’en ouvrir à Wade. Après avoir écouté son ministre des Sports poser ses arguments, l’ancien chef de l’État valide le salaire du français. La suite on la connaît.

Avec Seneweb

Laisser un commentaire