Campagne électorale: « Macky Sall est arrivé, Thiès est tombé »

Campagne électorale: "Macky Sall

Oh les casquettes ! Quand elles flottent, le mélange des couleurs marron-beige et le balancement des bras au ciel offrent un tableau indescriptible. Une escadrille volant à basse altitude, revenant d’une épopée victorieuse, avec les cris de joie qui l’accompagnent. Ce dimanche, encore, à Thiès, le même spectacle s’est produit, sur une «promenade des Thiessois» refusant du monde. Mais au double, au quintuple.

A un rythme jamais égalé. Le peuple du Cayor a envahi sa capitale. Des limites de la ville sur l’axe Nord au centre où Macky Sall avait rendez-vous avec ses militants, il est quasi impossible de se mouvoir. Le peuple de Thies s’est montré. Il est heureux comme jamais. Comme s’il revenait d’une longue période de torpeur, lui que l’on croyait conquis à jamais par la vague orange. Il fait la fête à l’honneur du Président Macky Sall, son nouveau conquérant.
L’homme qui fait chavirer les coeurs partout où il passe. Un public de jeunes et des femmes pour l’essentiel, rythme le parcours du cortège présidentiel. Il l’accompagne sur plusieurs kilomètres et provoque des embouteillages monstres, pancartes à la main. On avance aux pas de caméléon. Dans une avenue où klaxons, vrombissements et puissants décibels s’ajoutent à l’ambiance, rythment chaque pas. Comme si cette horde était mue par une force invisible qui la mène vers le même endroit, la Place de France. Vers la victoire inéluctable ?
Thiès a battu tous les records d’affluence enregistrés par Benno durant sa campagne. Même Fatick n’a pas fait mieux. Macky Sall l’a d’ailleurs compris : «les jeux sont déjà faits. Votre mobilisation d’aujourd’hui, est historique. Je ne crois pas que Dakar puisse vous égaler. De mémoire d’homme politique, depuis les années 80, je n’ai pas vu un aussi grand rassemblement».
A Thiès, l’unité des responsables politiques s’est faite. La haie d’honneur des hommes endimanches de Modou Kara, le long de l’avenue Général De Gaule, pour regarder parader le candidat Macky Sall, est une merveille. Le noir et blanc dans lequel ils sont sanglés et l’harmonie qu’ils dégagent offre un cachet particulier au festival.
Cette dynamique affichée par la capitale du rail conforte le Président Sall dans sa conviction selon laquelle, «Benno réalisera un ras de marée sur toute l’étendue du territoire». La confiance, l’enthousiasme, l’engouement et l’engagement constatés ici, lui donnent des ailes. «Thiès a définitivement basculé ! Elle est dans l’air du temps, pour avoir compris que Benno est le camp qui construit le pays, qui le transforme et qui le tire vers l’émergence. Vous avez aussi compris que l’avenir de la femme, des jeunes et du pays repose entre nos mains. Vous l’avez traduit à travers votre mobilisation».
Pour conclure, Macky Sall appelle les Cayoriens «à voter pour le candidat qui a un programme pour Thiès et qui a déjà mobilisés les financements». Juste sous ses pieds, en montant le long tapis rouge qui mène à l’estrade, un jeune dame résume ce que tout un peuple ressent : « Macky we love you ».

LAISSER UN COMMENTAIRE