A Touba, le vote est interrompu, le centre Baye Lakhad mis à Sac et Sérigne Assane Mbacké est interpellé par la police

A Touba, le vote est interrompu, le centre Bay

Contrairement à l’accalmie notée dans le pays, la capitale du mouridisme est en ébullition.

Enervé par les couacs notés dans la distribution comme dans l’organisation des votes, des citoyens qui s’étaient massivement déplacés vers la sous préfecture de Mbacké ont fini par s’attaquer au centre de votes Baaye Lahad Mbacké de Touba.

Désigné comme le mentor des vandales, Sérigne Assane Mbacké, le président de la coalition Appel 221, une mouvance proche du Pds, a été cueilli par la police. Au moment où ces lignes sont écrites, il est en garde à vue au commissariat spécial de Touba.

Comme lui, Sérigne Cheikh Mbacké Bara Dolly, du Pds, comme le jeune Souahibou Kane, un marginalisé de l’APR qui a fini par couper les amarres avec les Républicains, a été cueilli.

Tout ce beau monde est en garde à vue. Et le gouvernement qui s’est dit désolé par ces perturbations notées dans l’organisation des votes a décidé de prolonger le vote jusqu’à minuit. Mais, à en croire des sources établies à Touba, c’est tout le processus qui est suspendu dans la capitale du mouridisme.

Laisser un commentaire