Hlm Grand Médine : Amadou Ba appelle à l’apaisement, Thierno Bocoum fustige les couacs

Hlm Grand Médine : Amadou Ba appelle à

0

Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ tête de liste départementale de BBY a invité les citoyens à faire preuve de responsabilité et à l’apaisement. Pour sa part, le porte-parole de Rewmi, Thierno Bocoum, a souligne la culpabilité des autorités dans les ratés notés sur l’ensemble du territoire, particulièrement à l’école des HLM Grand Médine où ils ont tous les deux accompli leur devoir civique.

Le ministre de l’économie et des finances, par ailleurs tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar, a appelé les électeurs de quelques bords et leurs dirigeants de faire preuve responsabilité durant ces élections législatives. Amadou Bâ qui compte terrasser le maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, en prison depuis quelques mois, veut que tout le monde songe à «l’apaisement». Et respecte la volonté des urnes.»

Après avoir accompli son devoir civique, il a déclaré rendre grâce à Dieu. «Les choses se déroulent normalement pour le moment. Les électeurs sont venus voter massivement. C’est très bien. »

Aussi, il s’est prononcé sur les ratés observés dans l’organisation pour indexer l’opposition : « C’est l’opposition qui parle des couacs qui ne sont, pourtant, pas majeurs. C’est pour saboter, comme souvent lors des élections du genre. Il y’en en a certes. Ils découlent de la pluies d’hier et du vent violent qui a détruit certains lieux de votes. Mais, les autorités ont vite réagi. Il y a eu retard. Mais tout se passe bien.  Les gens doivent penser à l’apaisement et au respect du verdict des urnes »

Sauf que le porte-parole du parti Rewmi, membre de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal» a balayé les propos du ministre des finances. Thierno Bocoum a, pour sa part, fustigé «le fait que des gens attendent depuis ce matin et qu’on leur indique que leurs bureaux de votes ne se trouvent pas aux HLM Grand-Médine. Ce n’est pas normal. Et cela engage pas la responsabilité des autorités étatiques ayant la charge de bien organiser ces élections. Quand je suis venu, j’ai réalisé qu’il y a des bureaux qui n’étaient pas encore ouverts. Le ministre (de l’intérieur) membre de l’Apr et de la coalition BBY, est coupable. C’est sa faute ».

La tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar et le porte-parole de Rewmi ont tous voté à l’école des HLM Grand Yoff.  De même que Mbaye Ndiaye, ancien ministre d’Etat, ancien maire des Parcelles Assainies.

 

Laisser un commentaire