Vidéo : Le dernier député des Sénégalais de l’extérieur encense Macky Sall et règle ses comptes avec ses anciens compagnons du Pds

Vidéo : Le dernier député des Sénégalais de l'extérieur

Amadou Siré Sall

Ancienne éminence grise du Parti démocratique sénégalais et ancien homme de l’hexagone de l’opposant puis du président Abdoulaye Wade, Amadou Siré Sall est aujourd’hui dans la mouvance présidentielle.

Dernier député des sénégalais de l’extérieur, il est actuellement casé à la primature comme conseiller spécial du premier ministre, Abdallah Dione. Dans cette première partie de cet entretien exclusif accordé à Kewoulo.info, l’homme qui murmurait aux oreilles du pape du Sopi dresse un bilan satisfaisant des réalisations de Macky Sall et dresse un portrait objectif de la vie des Sénégalais de la diaspora.

Ceux qui ne rêvaient que de l’enterrer vivant (sur le plan politique) peuvent déchanter. Amadou Siré sall, le dernier député des Sénégalais de l’extérieur, est encore debout dans l’arène politique. Et compte fermement le rester, des années encore. Après la débâcle du Pds et les quolibets subis en interne, de la part de ses anciens camarades, l’ancien homme de confiance de Abdoulaye Wade tient toujours le gouvernail de son destin.

Après avoir été « débarqué » du « navire » libéral, c’est dans « la pirogue » des Républicains que Amadou Ciré Sall a pris place pour accompagner le régime de son ami, Macky Sall, devenu président de la République. Et même s’il n’a pas fondu son association dans l’APR, il est un acteur majeur du parti au pouvoir.

Vêtu de ses nouvelles fonctions de conseiller spécial du premier ministre, Amadou Sall se veut le farouche défenseur de Macky Sall; comme il l’avait fait dans le Pds jusqu’à être trainé devant le conseil de discipline du Pds et être accusé de travailler au sein de l’Assemblée nationale pour Macky Sall, alors pestiféré du parti.

Et pour cela, alors que la colère contre la décision de Dakar de rapatrier des clandestins clivent dans la diaspora, l’ancien député a soutenu que le nouveau président fait mieux que tous ses prédécesseurs à la tête du Sénégal. « Macky défend partout la situation des Sénégalais de l’extérieur; y compris à l’assemblée générale des Nations Unies« . Et dit comprendre que le Sénégal ait décidé de ramener ses concitoyens au Sénégal.

Se refusant de limiter cette question à la seule Allemagne, Amadou Siré Sall pense qu’il appartient à l’union africaine de prendre à corps cette question. « L’union africaine doit prendre des mesures comme le fait l’Union européenne« , a t-il dit.

Aussi, il a regretté que le président sénégalais soit le seul à défendre la cause des clandestins pendant que tous les autres présidents se sont tus. Mis en face des déclarations antagonistes aux actes de Macky Sall sur la question des clandestins, Amadou Siré Sall croit que les Africains doivent s’organiser pour empêcher les jeunes de traverser la méditerranée.

Laisser un commentaire