Tambacounda: un enseignant engrosse une élève de 15 ans en classe de CM2

Tambacounda: un enseignant est accusé d'avoir engrossé son élève de 15 ans

TAMBA: un maître coranique accusé de viol, pédophilie et détournement de mineure
TAMBA: un maître coranique accusé de viol, pédophilie et détournement de mineure

Un enseignant a été arrêté puis déféré. Des sources proches de l’enquête menée par des éléments de la brigade de recherches de la gendarmerie territoriale de Tambacounda, il est accusé d’avoir violé une élève de 15 ans et en classe de CM2. Les faits remontent au 5 juillet dernier. L’information nous vient du quotidien L’Observateur.

A cette date, le père de la victime, répondant au nom de Moussa Diop a été informé par le biais de son épouse que leur fille T. D n’a pas vue ses règles depuis un mois et quelques semaines.

Pour avoir le cœur net, le papa ordonne à son épouse de conduire leur fille en consultation. Une fois à l’hôpital la dame manque de s’évanouir face aux résultats de l’échographie qui révèlent une grossesse d’un mois et demi.

Comment en est-on arrivé là?

Interrogée, T.D incrimine son maître d’école, O. Sow qui aurait abusé d’elle une fois, après  avoir essayé, à deux reprise sans succès, non pas chez lui, au quartier Gourel Diadié où il vit avec sa famille, mais au quartier mal fermé de Gourel Ponang où il loue une chambre.

Toujours selon la victime le prétexte de l’enseignant était de lui des donner des cours de renforcements, son niveau étant trop faible.

Les faits selon l’accusé…

Interpellé sur les faits qui lui sont reprochés, O. Sow, 41 ans marié à deux épouses et père  de 8 enfants, nie catégoriquement, mais peine à justifier pourquoi parmi tous les élèves qui recevaient des cours de renforcements seule T. D a été convoquée à trois reprises dans sa chambre louée, même s’il prétend que c’est le papa de la fille, avec qui il a fréquenté l’école primaire qui lui a donné l’autorisation. Loin d’être convaincus par les déclarations de l’accusé, les hommes en bleus de l’adjudant-chef, Salif Coly l’ont placé en garde à vue  avant de le déférer, hier, mercredi 11 juillet devant le procureur Bemba Traoré, pour pédophilie et détournement de mineurs suivi de grossesse.

 

Laisser un commentaire