Trump défend l’ado qui aurait tiré Trump défend l’ado qui aurait tiré

ÉTATS-UNIS – “Ils l’ont très violemment attaqué, il était gravement en danger”. C’est en ces termes que Donald Trump a défendu un adolescent américain, soupçonné d’avoir abattu deux personnes en marge de manifestations dans la ville de Kenosha, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Mardi 25 août, un adolescent de 17 ans a tiré sur trois personnes lors d’une manifestation du mouvement Black Lives Matter pour Jacob Blake et contre les violences policières à Kenosha. Parmi les victimes, deux sont mortes et la troisième est blessée. L’adolescent a été arrêté et est poursuivi pour homicide volontaire.

Un peu moins d’une semaine après les faits, ce lundi 31 août, le président américain Donald Trump s’est exprimé sur l’affaire. “Vous avez vu la même vidéo que moi, il essayait de s’éloigner d’eux, il est tombé puis ils l’ont très violemment attaqué”, a-t-il avancé comme pour expliquer ce geste. “J’imagine qu’il était vraiment en danger. Il se serait probablement fait tuer, mais nous sommes en train d’enquêter”, a-t-il poursuivi.

Des déclarations qui interviennent dans un timing bien particulier. Ce mardi 1er septembre, le président américain doit justement se rendre à Kenosha, où un policier a tiré sept fois à bout pourtant dans le dos de Jacob Blake, déclenchant une nouvelle vague de protestations. Le président républicain devrait rendre hommage aux forces de l’ordre et répéter son discours sécuritaire inflexible. Il ne rencontrera en revanche pas la famille de Jacob Blake.

Laisser un commentaire