Urgent: Pierre Goudiaby Atépa se radicalise et rejette l’idée de se soumettre aux « règles » du parrainage

Texte alternatif de la bannière

Le patron du mouvement « Sénégal Rek » est amer et ne compte pas se laisser conduire docilement à la porte du processus électoral. Hier, en conférence de presse -à son siège sur la VDN-, l’homme qui se veut le bâtisseur d’un nouveau Sénégal a déclaré que, avec ses camarades du front du refus, il a décidé de ne plus se soumettre aux exigences du Conseil constitutionnel, en allant retirer les motifs des rejets et, en conséquence, remplacer les signatures qui sont problématiques. Aussi, Pierre Goudiaby Atépa voudrait que le Conseil constitutionnel aille jusqu’au bout de sa logique en ordonnant à la justice de poursuivre toutes les personnes qui ont violé la loi en parrainant plusieurs candidats.

« Trop, c’est trop », tel est le message du candidat Pierre Goudiaby Atépa adressé à la presse hier à son siège sur la VDN. Entouré des siens et des mouvements partenaires, Pierre Goudiaby Atépa est  largement revenu sur ce qu’est, désormais, devenu le scandale des fichiers de la DAF. Révolté par les révélations de la presse qui a fait état de l’existence de deux fichiers électoraux dont l’un échappe entièrement au contrôle des candidats, Pierre Goudiaby Atépa a déclaré que avec ses camarades, ils refusent de se soumettre à cette décision du Conseil Constitutionnel qui les a ajourné d’office.

Alors qu’il a décidé de ne plus se soumettre à la décision du Conseil Constitutionnel, le patron de « Sénégal Rek » a réitéré son adhésion au front républicain mis en place par l’opposition pour faire face à l’Etat et à sa volonté de n’avoir que 5 candidats en face de Macky Sall comme l’avait laissé entendre le premier ministre, Mouhamed Boun Abdallah Dione. Aussi, « le bâtisseur des valeurs » a fait savoir qu’il a mis en place un collectif d’avocats pour s’opposer à ce qui semble être une forfaiture organisée par le ministère de l’intérieur qui a abusé de la confiance même du Conseil constitutionnel.

Décidé à défendre la légitimité de sa candidature, Pierre Goudiaby Atépa voudrait que cette parodie de légitimité qu’est le parrainage soit tout simplement supprimé. « Nous pensons que tous ceux qui ont cautionné doivent être candidats à la présidentielle », a déclaré Pierre Goudiaby. Aussi Pierre Goudiaby, qui a remarqué qu’il y a plus de 50 voire 100.000 signatures rejetées par cause de doublons, voudrait que la justice aille au bout de sa logique en interpellant tous les signataires qui ont sciemment violé la loi en parrainant plusieurs candidats.

« Nous nous trouvons dans une situation extrêmement grave, extrêmement compliquée qui va entacher la régularité de la sélection des candidats à la candidature. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas présager de ce qui va se passer demain; lors de la réunion du front ». A déclaré le candidat de la coalition « Atépa 2019 ». Aussi, Pierre Goudiaby Atépa a annoncé qu’il ne se laissera pas faire et avec ses partisans et ses alliés de l’opposition, il fera front. Et, le conférencier en a profité pour déclarer que le mouvement « Sénégal Rek » a décidé de lancer une procédure d’urgence devant la Cour de la Cedeao pour attaquer l’irrégularité du processus électoral au Sénégal.

Laisser un commentaire