Société : Privée de marche, la famille de Pape Sarr tient une conférence de presse contre les bavures policières

Société : Privée de marche, la famille de Pape

Suite à la mort du jeune Pape Sarr, au commissariat de Thiaroye, la famille de la victime qui jusque-là n’avait constaté aucun avancement dans le dossier judiciaire a décidé de tenir une marche. Cet après midi, en collaboration avec d’autres familles de victimes, les Sarr avaient décidé de marcher à la place de l’obèlisque. Mais cette marche citoyenne qui devait dénoncer la lenteur de la justice à se pencher sur les dossiers de  bavures policières n’aura pas lieu. La préfecture de police de Dakar a simplement refusé d’autoriser la marche.

Depuis la mort de Saliou Sarr, plus connu sous le nom de Pape Sarr, un jeune tailleur torturé par la police de Thiaroye, la tension est toujours vive entre policiers et populations. La Famille Sarr comme d’autres familles victimes des violences policières  ne cessent de réclamer justice.

A cet effet, les familles ont prévu de faire une marche Citoyenne pour que justice soit faite. Elles comptent aussi dénoncer les violences exercées par des egents de la police sur des citoyens interpellés dans les commissariats et poste de police de la banlieue. Cette marche qui était prévue ce vendredi 03 Août 2018, à partir de 15h, devrait se tenir à la place de l’Obélisque.

Mais, finalement  cette rencontre hautement sensibible n’aura pas lieu. Parce que le préfet de police a refusé de donner l’autorisation auxu familles éplorées. Et du coup, les marcheurs, sans autorisation, ont décidé de tenir une conférence de presse à 12 h au siège de Yoonu askan Wii situé à Grand Yoff.

Laisser un commentaire