Sénégal : l’Arthémésia ne sera pas admis dans le protocole de soins des patients atteints de coronavirus

Sénégal : l’Arthémésia

L’Arthémésia ne sera pas admis dans le protocole de soins des patients atteints de coronavirus au Sénégal. Le professeur Moussa Seydi et compagnie ont révélé plusieurs obstacles sur le traitement, dans un rapport transmis du Directeur de la pharmacie et du médicament.

Cinq mois après le début de la pandémie, rien ne justifie une étude de phase 3 sans disposer de toutes les informations sur la toxicité du produit. Actuellement au Sénégal, le protocole thérapeutique utilise l’hydroxychloroquine associé à l’azithromycine. Les analyses n’ont pas permis d’identifier la nature des autres produits contenus dans le Covid Organics et non dévoilés par les Malgaches »,  ont fait savoir ces médecins, dans une note transmise aux autorités sanitaires.

En plus, une demande d’information effectuée au niveau des homologues malgaches n’a pas été concluante. La situation épidémiologique actuelle à Madagascar ne plaide pas en faveur d’une efficacité du produit.  Dans ce document dont L’Observateur a obtenu copie, Pr Seydi et compagnie ont expliqué que leur tentative de contacter les scientifiques malgaches pour avoir plus d’informations supplémentaires sur le covid organics ainsi que sur les recherches sur le produits sont restées infructueuses. Autant de facteurs qui font qu’en l’état actuel des circonstances, des preuves  sont insuffisantes un essai de phase 3.

Laisser un commentaire