Saisie 150 Kg de drogue à Yenne: le cerveau, Maodo Malick Diop, agissait depuis…la prison de Rebeuss

Le 31 mai 2016, la Section de recherches de la gendarmerie avait saisi 150 Kg de drogue à Yenne et arrêté plusieurs personnes. « Libération » révèle que le cerveau de la bande, Maodo Malick Diop, a personnellement coordonné l’opération depuis la prison de Rebeuss, où il est était détenu pour une autre raison.

La veille, les éléments de la Section de recherches avaient reçu une information faisant état d’une livraison de drogue à Sendou. S’étant déporter sur les lieux, les enquêteurs ont mis en place un dispositif de surveillance.

C’est ainsi que à 10 heures, ils localisent un véhicule de marque Citroën C155d Dk 52B venant du côté de Yenne et qui s’était arrêté sous un grand arbre à l’entrée du village de Sendou. Quelques instant après, il a est rejoint par un taxi jaune noir de marque Renault. Deux hommes, identifiés comme étant Moustapha Diop alias « Mbeuss » et Asarodion Lucky Omoruyi, sortent desdits véhicules.

Après quelques échanges de propos, ils débarquent du taxi sept gros sachets blancs avant de les charger dans le véhicule Citroën. Après quoi, le conducteur de ce véhicule prend la direction de Bargny tandis que le taxi se dirige vers le sens inverse (Yenne).

C’est le moment choisi par les pandores pour se lancer à la poursuite de Omaruyi et du chauffeur du véhicule du véhicule transportant de la drogue vers Bargny. Au même moment, les autres éléments procédait à l’arrestation de Moustapha Guèye et du chauffeur du taxi à Yenne. Interrogés sous le régime de la garde-à-vue, Moustapha Guèye et Asarodion Lucky Omoruyi après avoir reconnu les faits, ont avoué que l’opération a été dirigée depuis la prison de Rebeuss par Maodo Malick Diop via son numéro de téléphone le 7737657…

Par ailleurs, Moustapha Guèye précise qu’Asarodion qui dispose du numéro 77 829339… l’avait appelé pour lui faire part de sa volonté de lui livrer sept paquets contenant de la drogue. Celui-ci est arrivé au Sénégal le même jour, à 4 heures du matin avant d’être contacté par un certain Moussa Diakhiaté qui l’avait invité à venir retirer de la drogue au dernier village avant la ville de Mbour.

Il ajoute que Maodo Malick Diop l’avait auparavant appelé pour le mettre en rapport avec Moustapha Guèye. Toutefois, les deux chauffeurs qui ont finalement obtenu un non-lieu, ont nié  toute implication dans cette affaire, précisant avoir seulement été pris en location par les mis en cause.

Inculpés respectivement pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue, les suspects contestent après avoir fait des aveux devant les gendarmes. Moustapha Guèye soutenant que Maodo Malick Diop l’avait appelé pour le mettre en rapport avec un Malien, pour la livraison de 7 ballots de tissus de classe appelé « Ganilla ». C’est ainsi, selon lui que le Malien lui a donné rendez-vous à Yenne pour la livraison des sacs.

Quant à Asarodion, il fait remarquer, qu’il était à Yenne vers 11 heures pour passer une commande de poisson. Dans le même sillage, Maodo Malick Diop réfute lui non seulement connaitre ses complices présumés mais aussi d’être propriétaire du numéro 77376 57…

Après deux ans d’instruction, le Doyen des juges d’instruction les a mis en accusation avant de les renvoyer devant la chambre criminelles, où ils risquent la peine de 10 ans de prison.

Laisser un commentaire