Ouakam et Almadies : Aucune présence des forces de l’ordre chez Habré

En raison de sa vulnérabilité au nouveau coronavirus, Hissène Habré a été libéré pour être assigné à résidence pendant deux mois. Ses victimes craignent, eux, une libération déguisée.

Mais, selon L’Observateur, il n’y a aucune présence des forces de l’ordre chez l’exPrésident Tchadien. Il vit, par intervalle de deux jours, entre ses deux résidences sises à Ouakam et aux Almadies.

Laisser un commentaire