Modou lo-Lac 2 : Les prémices d’un combat qui risque d’ennuyer les amateurs

Modou lo-Lac 2 : Les prémices d’un combat

0

Le dernier face-à-face des lutteurs Modou lo et Lac2, n’insinue pas un combat alléchant comme le souhaitent les amateurs. Ces protagonistes qui doivent s’affronter, le dimanche 16 juillet au stade Demba Diop, affichent une mine amère, dictent des mots aigres-doux. C’est pour dire qu’ils n’ont pas livré un discours rassurant lors de la deuxième rencontre d’avant combat tenue ce dimanche 7 juillet en direct sur la première chaîne de télévision privée du Sénégal, la 2STV.

C’est la dernière rencontre des adversaires sur le terrain du verbiage à une semaine du jour du combat entre le mastodonte de Guédiawaye et celui des Parcelles Assainies. Un face-à-face sobre qui a l’ambiance dans la nasse. On ne connaissait pas ces deux lutteurs si calmes.

Lors de leur premiers sortis dans le cadre de la promotion de l’affiche du 16 juillet, tous les deux ont fait montre leur verve et leur engagement. Et chacun promettait l’enfer à l’autre. D’une manière qui interdit le spectateur de rater le déroulement des hostilités entre le champion de Rock Energie, dernier défait du roi Bombardier de Mbour et le deuxième tombeur de l’enfant de Bassoul, Yékini qui est plongé depuis, dans les chaumières de la retraite.

Ce dimanche, 9 juillet, Lac de Guier 2 et Modou lô ont snobé le public avec des déclarations glaçantes.  Ils ont affiché une mine qui insinue un combat décevant. Aujourd’hui, on se caresse. On ne se lance pas de grosses piques comme auparavant.

Modou lo est serein et a le visage ferme, un peu crispé. Certes, on ne le connait pas très bavard pendant ces genres de cérémonies d’avant combat. Mais il est plutôt connu par son caractère provocateur qui l’incite souvent à tenir, selon ses adversaires, « des propos malsains » histoire de les énerver.

Cette fois, même si lac 2 révèle avoir encaissé des murmures insultants par ce dernier, forcé est de constater que le Rock n’a pas été très bouillant face à un puncheur du Walo visiblement plus à l’aise et plus confiant. Mais, le comportement des deux lutteurs ne présage pas un choc alléchant. Bécaye Mbaye chroniqueur et présentateur de l’émission l’a flairé : « la manière dont vous vous comportez aujourd’hui reflète ce qui risque de se passer le jour J. vous risquez de décevoir les amateurs. »

Peut-être, aussi, qu’ils versent dans la fourberie. Quoi qu’il en soit, les amateurs attendent une issue heureuse de ce combat de lutte dimanche 16 juillet.

Laisser un commentaire