Mèdina: « Meurtre de Seck Ndiaye » l’autopsie a parlé de traumatisme crânien

Médina: "Meurtre de Seck Ndiaye" l'autopsie a parlé

Deux jours après la mort de Mamadou Diop, plus connu sous le nom de Seck Ndiaye, ses parents vont recevoir bientôt son corps pour son enterrement après l’autopsie qui a révélé des lésions internes, des traumatismes multiples autour du crâne qui proviennent de violent coups.

Commerçant Modou Diop serait décédé de traumatismes multiples subis au niveau du crâne. L’autopsie réalisée au niveau de l’hôpital Aristide Le Dantec indique, clairement, que Modou Diop, alias, Seck Ndiaye est mort suite aux sévices corporels que lui ont été infligés. Ces conclusions mettent à mal l’agumentaire de la Police qui était venue cueillir l’individu à son domicile à la Médina, le mardi 19 juin. D’ailleurs sa famille qui n’a pas pris de gant pour accuser les fonctionnaires de tortures ayant entraîné sa mort compte ester en justice contre la Police.

Modou Diop alias Seck Ndiaye, a été arrêté à son domicile à la Médina par cinq policiers du commissariat Central de Dakar. Il a été par la suite admis à l’hôpital Principal de Dakar où il est décédé. Il aurait subi de mauvais traitements selon des membres de sa famille présents lors de  son interpellation.

Yabal Diop le frère du défunt de dénoncer: « des personnes qui sont formées pour nous protéger, assurer notre sécurité si elles se mettent à torturer d’honnêtes citoyens jusqu’ à ce que mort s’en suive, cela pose problème. Cinq personnes bien formées doivent être en mesure de maîtriser une seule personne. Si elle refuse  se rendre facilement, mais pas de la brutaliser jusqu’à ce que mort s’en suive ». C’est la famille du bailleur où Seck Ndiaye logeait qui a alerté la famille de la victime ».

Face à cet énième drame impliquant des fonctionnaires, la famille exige que la justice fasse son travail. « C’était quelqu’un de bien, il a laissé une femme, des enfants et une mère éplorée. »

Laisser un commentaire