Mali: Mort d’un soldat français après un «accrochage avec des terroristes»

Mali: Mort d'un soldat français

Un soldat français a été tué au Mali dans un « accrochage avec des terroristes », a annoncé ce jeudi matin l’Elysée. « Le Président de la République a appris avec une grande tristesse la mort la nuit dernière au Mali d’un caporal-chef du 6e régiment du génie d’Angers à la suite d’un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le sud-est de ce pays. », précise le communiqué de l’Elysée.

Le ministère de la Défense a précisé que le caporal-chef Julien Barbé a été mortellement blessé par des tirs alors que son détachement intervenait après l’attaque d’un véhicule blindé léger par un engin explosif qui a fait deux blessés légers.

Dans un communiqué, François Hollande a « salué le sacrifice de ce soldat français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays et la protection de nos concitoyens » et « adressé ses sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d’armes, et les assure de la pleine solidarité de la Nation dans ces moments douloureux ».

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s’est également fendu d’un communiqué publié ce jeudi matin. « C’est avec une immense tristesse que j’ai pris connaissance de la mort d’un caporal-chef du 6e régiment du génie d’Angers qui était engagé dans la lutte que mène la France contre le terrorisme au Mali », écrit Jean-Marc Ayrault.

« Mes pensées vont à sa famille, à ses proches et à ses frères d’armes, auxquels j’adresse mes plus sincères condoléances », poursuit le ministre avant d’indiquer qu’il se rendra vendredi à Gao avec son homologue allemand Sigmar Gabriel et rendra, à cette occasion, hommage au soldat tué.

De la gauche au Front national, de nombreux acteurs de la classe politique française ont adressé hommages et condoléances à la famille du caporal-chef Julien Barbé.

Laisser un commentaire