Liberté provisoire : Vendredi décisif pour Adama Gaye

Liberté provisoire : Vendredi décisif pour Adama Gaye

L’affaire du journaliste-consultant Adama Gaye, envoyé à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss pour offense au chef de l’Etat, poursuit son chemin. Le Doyen des juges va saisir le Parquet ce vendredi 20 septembre, suite à la quatrième demande de liberté provisoire introduite par les avocats du journaliste. 

Selon le journal « L’Observateur », le cabinet d’instruction, qui a un délai de deux (2) jours pour saisir le procureur a aussi cinq (5) jours pour statuer sur la demande après la réquisition du Ministère public, lequel détient une marge de dix (10) jours pour établir sa position.

Au total, le Parquet a dix-sept (17) jours pour trancher sur le sort du journaliste. Toutefois, le procureur peut faire son réquisitoire ce vendredi.

Poursuivi pour offense au chef de l’Etat, Adama Gaye est en prison depuis le 29 juillet 2019.

Laisser un commentaire