Lesbianisme dans les lycées, Jamra accuse « Sourire de femmes »

Une vidéo montrant deux jeunes lycéennes s’embrassant goulûment a récemment fait le tour de la toile. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Seneweb, Jamra et Mbañ Gacce accusent « Sourire de femme », une association de défense de la cause des lesbiennes du Sénégal dirigée par Ndèye Kébé. Elle a été créée en 2010 par un groupe d’amies lesbiennes et bisexuelles.

« Détournant des mineures de la ligne éducationnelle que s’efforce de leur forger la cellule familiale, Sourires des Femmes attend toujours que leurs frasques fassent scandales dans l’opinion, pour s’ériger en avocat du diable. Dans une plaidoirie nettement pro-homo, enrobée d’une saillante malhonnêteté intellectuelle, cette responsable de Sourire des Femmes passait allègrement sous silence les mille et une provocations de celles qu’elle qualifie complaisamment de minorité persécutée. »

Jamra et Mbañ Gacce, exhortent également « les autorités à tirer cette affligeante affaire de collégiennes lesbiennes au clair. Ne fût-ce que pour sauvegarder moralement d’autres jeunes filles, réduisant ainsi pour elles le risque, toujours réel, de se laisser fasciner sur ces pentes glissantes de la débauche, si rien n’est fait ».

LAISSER UN COMMENTAIRE