Législatives : Le serment de Ngoné Ndoye, « l’héritière politique de son père Mbaye Jacques Diop et candidate légitime de Rufisque »

Législatives : Le serment de Ngoné Ndoye

Ce jeudi, elle a secoué Rufisque. Ngoné Ndoye a procédé à une véritable démonstration de force dans sa ville natale. Son ambition, « réincarner Feu Mbaye Jacques Diop, et représenter dignement Rufisque à l’hémicycle. La candidate « légitime » de la jeunesse et des femmes a donné sa parole.

Rufisque Ouest point de départ de sa caravane. Ici, l’ambiance est indescriptible. Des jeunes déchaînées, des femmes surexcitées, constituent les deux forces vives mobilisées à la cause de leur candidate. Un message fort qui annonce l’élection de l’ancien ministre des Sénégalais de l’extérieur, comme député à la treizième législature. Ngoné Ndoye, après 5 ans de silence, marque son retour en force et s’érige en « digne héritière de feu Mbaye Jacques Diop ».

Mamdou Thiombane dit « Dans l’eau », président du mouvement « Kaay » pour la citoyenneté dixit : « Cette mobilisation est révélatrice. C’est pourquoi nous demandons aux populations de Rufisque d’aller récupérer leur cartes électeurs afin d’élire Ngoné Ndoye, le 30 juillet 2017. Nous invitons, aussi, la CENA de ne pas être complice au pouvoir ».

Dans le même veine, Demba Diop Sy, président de la Convergence patriotique pour la Justice et l’équité a vanté le mérite de l’ancien maire de Rufisque Est. Il dira : « Elle est la candidate légitime de Rufisque. C’est votre devoir de battre campagne pour Ngoné Ndoye. Vous devez continuer les visites de proximité, convaincre les populations à voter pour elle. Tengueth ne peut avoir meilleur candidat que Ngoné Ndoye. Vu, surtout, ce qu’elle fait dans la ville et à l’endroit de toutes les couches sociales. Soutenez-là. Pour qu’elle puisse vous représenter dignement à l’Assemblée nationale et de bien défendre votre cause ».

A la Médina, fief de l’ancien maire de Rufisque, Feu Mbaye Jacques Diop, Ngoné Ndoye donne sa parole à la population rufisquoise et jure d’être la digne héritière du flambeau politique que le défunt maire lui a léguée : « Aujourd’hui, ici, devant mes parents et ma famille, à côté de la maison où je suis née, je prête serment d’être la réincarnation de Maître Maye Jacques Diop. Je vais être l’avenir de Médina et de Rufisque ».

Un message bien entendu par une forte jeunesse incarnée par le jeune cadre Pape Thiam qui croit que « Ngoné Ndoye mérite de briguer les suffrages des Rufisquois. Car, elle est tenace et pugnace. Mais aussi grâce à tout ce qu’il a fait pour la ville et son soutien permanent à l’endroit de la jeunesse et à l’éducation ». Le ton est donné et le 30 juillet, les urnes témoigneront.  

Laisser un commentaire