Le censeur des études et un professeur,  tous du lycée Bouna Kane de Kolda sont accusés de falsification de bulletins

Le censeur des études et un professeur,  tous du lycée Bouna Kane de Kolda sont accusés de falsification de bulletins

Le censeur des études et un professeur,  tous du lycée Bouna Kane de Kolda sont accusés de falsification de bulletins de notes en faveur d’une ancienne élève de l’établissement. Ainsi, une plainte du proviseur a permis l’arrestation de ces  enseignants qui sont placés sous mandat de dépôt en compagnie de l’élève propriétaire de ces bulletins, depuis le 29 avril dernier. 
 
Le procès fortement attendu dans la capitale du Fouladou, le collectif du lycée a déjà commis un avocat pour défendre les mis en cause. Ce collectif composé de professeurs et de surveillants manifeste sa solidarité à l’endroit des accusés, laissant le proviseur seul dans son combat. Un passage au lycée Bouna Kane a permis de constater le malaise dans le quel est plongé l’établissement. Même si l’arrestation de ces enseignants est sur toutes les lèvres, les uns et les autres se prononcent avec amertume. 
 
” C’est triste et désolant que cette affaire arrive en justice alors qu’on pouvait la régler ici à l’école”, se désole M. Baldé, membre de ce collectif qui dit-il, “s’engage entièrement à sortir de prison ces agents de l’État dévoués à la cause l’école”. Par endroit, il invite  la justice à la clémence.

Laisser un commentaire