Fastef : 199 stagiaires aux oubliettes

Ils faisaient partie de la liste des agents sélectionnés en 2019 pour suivre une formation à distance des enseignants mis en position de stages à la Faculté des sciences et technologiques de l’éducation et de la formation. Hélas ! Ces derniers qui sont au nombre de 199 traînent toujours des les couloirs de la Fastef sans pouvoir rejoindre les classes pour bénéficier de cette formation.

Dans un mémorandum dont copie est parvenue à notre rédaction, ils rappellent leur statut légal de pensionnaire de la Fastef. ‘’Dans le processus de mise en œuvre de cette formation, la Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation (FASTEF) avait appelé les concernés à procéder aux formalités d’inscription au mois de décembre 2019. Ce que nous avions fait et nous avions ainsi reçu nos certificats d’inscription qui font de nous légalement des stagiaires de la FASTEF’’, soutient-ils.
Après leur inscription, ces enseignants stagiaires seront convoqués pour un premier regroupement du 10 au 14 février 2020 pour la mise en œuvre de la formation à distance. Mais cette convocation avait été annulée par la FASTEF à cause des coïncidences avec la période de l’audit physique du personnel de l’Education nationale et qui concernait des collègues. ‘’Depuis lors, aucun autre acte allant dans le sens de la mise en œuvre de notre formation n’a été pris par la FASTEF’’, regrette-t-ils.
Mais selon les stagiaires, l’origine de cette annulation était dû à une grève des formateurs et non à cause de la Covid-19 et autres prétextes avancés par la Fastef.
Ces stagiaires tentent de rencontrer sans succès le Directeur de la formation du ministère de l’éducation nationale pour une issue heureuse. Car, soutiennent-ils, le démarrage de leur formation ne dépend que de la tutelle.

SENEWEB

Laisser un commentaire