Exclusivité : C’est finalement Assane Diouf qui a gagné la première manche

Exclusivité : C'est finalement Assane Diouf

0

Comme nous l’annoncions, depuis le début de cette affaire qui tient le pays en haleine, l’insulteur public N°1 des autorités sénégalaises n’a finalement pas atterri, hier soir, à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar.

Annoncé comme faisant partie des 21 déportés des Usa, Assane Diouf devait, à en croire L’Obs -qui en a fait ses Unes des deux derniers jours, arriver à Dakar sous bonne escorte. Dans la journée déjà, se voulant plus convainquant, nos confrères de l’immeuble Elimane Ndour avaient déclaré qu’Assane Diouf avait tout simplement été livré aux autorités sénégalaises.  Et preuve à l’appui, ils avaient présenté en fac-similé une liste de 21 personnes. Avec comme par miracle le nom de Assane Diouf noté juste en dernière position.

Et le ministère des Affaires Etrangères, qui semblait être la source de leur scoop avait pourtant sorti un communiqué dans la journée, et annoncé l’arrivée de 17 compatriotes déboutés. Sans préciser si Assane Diouf arrivait ou pas. Un premier accroc dans une communication toute acquise au gouvernement et dont le développement semble démonter qu’elle relevait de l’amateurisme.

Du coté des Etats Unies, où nous avons focalisé nos investigations, nos sources ont affirmé que « c’est la présentation du fait nouveau -dont nous avions parlé- qui a poussé les juges à sortir le détenu Assane Diouf » de l’antichambre des vols Charter pour le reconduire dans le pénitencier de la Louisiane, à quelques kilomètres de son domicile.

Ce retour « à la maison » permettra est un prélude à l’ouverture par un juge d’un nouveau procès qui tiendra compte des nouveaux éléments -menaces d’emprisonnement, de mort, collectes des déclarations d’autorités sénégalaises- présentés par les avocats de « l’ami intime » du président Macky Sall.

Constitué par les souteneurs d’Assane Diouf, le tonitruant avocat, Me El’hadji Diouf, qui était à l’accueil du Charter OAI, OY342 en provenance des Usa, est arrivé avec 17 passagers à bord. Sans Assane Diouf. Contrairement aux nouvelles qui voulaient que le héros des insultes soit arrivé vers 11 heures dans la journée, Me El’hadj Diouf qui a consulté les manifestes de l’aéroport a déclaré qu’aucun avion en provenance des Usa n’a atterri hier à Dakar. Donc pas l’ombre de Assane Diouf.

Fort de ce constat, l’avocat qui a fait face aux journalistes, dans la nuit, a déclaré que son client n’a pas atterri à Dakar. Cette affaire démontre que même les avocats n’ont pas tous les détails de ce  dossier d’apparence complexe et qui demande une certaine doigtée pour le gérer. Les gendarmes de l’aéroport de Dakar, excédé par la présence massive de journalistes qui voulaient immortaliser l’accueil du héros des insulteurs du net, ont procédé à l’arrestation de journalistes.

Laisser un commentaire