Enlevée pendant deux jours : une collégienne échappe au pire

Enlevée pendant deux jours :

Texte alternatif de la bannière

Après deux jours de panique, d’inquiétude, la jeune collégienne, de la classe de 3ème du nom de A Mbaye âgée de 18 ans est finalement rentrée chez elle. Descendant d’un taxi, les habits déchirés, les jambes lacérées jusqu’à la plante des pieds par un objet tranchant. Selon la victime, elle se trouvait à « kounoune » (Rufisque). Heureusement les examens médicaux ont montré que A. Mbaye n’a pas été violée par son kidnappeur. Desesperée, sa mère, Ndeye Fatou Béye ne sait plus à quel saint se vouer et a affirmé que « nous sommes dans un monde où ce n’est plus Dieu qui tue mais plutôt les gens ».


Laisser un commentaire