Distribution de l’eau: l’Armp démasque un « deal »

    Distribution de l'eau

    Fortes perturbations dans la distribution d'eau dans les 5 jours à compter de ce Samedi 12
    Fortes perturbations dans la distribution d'eau dans les 5 jours à compter de ce Samedi 12
    Texte alternatif de la bannière

    L’attribution provisoire du marché d’affermage au groupe français avait suscité une vive polémique. L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) qui avait été saisie par La société des eaux (Sde) dans cette affaire, a ordonné l’annulation de l’attribution du marché à Suez et la reprise des évaluations.

    Dans sa livraison du jour, le quotidien L’Observateur informe que l’Armp a constaté des irrégularités et incohérences dans la procédure d’attribution de ce marché de près de 80 milliards Fcfa. En réalité, l’Armp soupçonne les services de Mansour Faye d’avoir ouvert « un canal de soupçons et collision sur le marché ».

    Le comité de règlement des différents (Crd) de l’Armp juge que « durant l’évaluation des offres, le pouvoir d’appréciation ne doit pas amener la commission des marchés publics à utiliser un critère initialement non prévu dans le Dao (dossier d’appel d’offres) pour déterminer le caractère substantiel d’une non-conformité ».

    En plus, il reproche à l’autorité d’avoir utilisé un modus de calcul non prévu dans le Dao durant l’évaluation. Ce qui a permis de valider l’offre de Suez et Veolia et de rejeter celle de la Sde.

    Laisser un commentaire