Dernières minutes: Thiambel Ba, le bras droit du ministre Mamadou Talla interpellé avec une arme devant le consulat du Sénégal à Paris

Dernières minutes: Thiambel Ba

Décidés à organiser une contre manifestation, pour soutenir les députés qui votent depuis ce matin à l’Assemblée nationale du Sénégal, des militants de l’APR ont battu le rappel des troupes devant le consulat du Sénégal, à Paris. Mais, alors que l’on s’attendait à assister à un face à face pacifique des Sénégalais pro et anti Parrainage, un militant du camp présidentiel a été interpellé par la police. Fouillé au corps, l’homme aurait été porteur d’un pistolet automatique. Il est, depuis ce matin, en garde à vue au siège de la police judiciaire parisienne.

L’homme qui a été interpellé, ce matin, devant le consulat du Sénégal à Paris se nomme Thiambel Ba. Arrêté alors qu’il avait dégainé un pistolet automatique pour intimider des militants du Pds avec qui il était en altercation, l’homme -dont l’arrestation a fait le tour du web- est un griot. Habitant de Mantes La Jolie, Thiambel Ba est le bras droit du ministre de la formation professionnelle du Sénégal, Mamadou Talla dit Thioucs. A en croire des informations recueillies à Paris, « il avait eu des échanges houleux avec un militant du Pds. Alors que ce dernier s’est avancé vers lui, le gars a sorti un pistolet. »

Présents devant le 22 de la rue de l’Amiral Hemelin, à Paris, depuis quelques jours, les policiers « invités » par le consul général pour assurer la sécurité des lieux et des personnels -secoués ces derniers temps par « les anti Macky »- sont aussitôt intervenus pour éviter le pire. Et, ils ont interpellé le porteur d’arme. Fouillé sur place, Thiambel Ba a été aussitôt conduit par les policiers. Homme de confiance de Mamadou Talla dit Thioucs, Thiambel Ba est, à Mantes la Jolie, « les yeux et les oreilles du ministre » de la formation professionnelle. « De commerce facile », Thiambel -qui est très familier du directeur de Publications de Kewoulo est- décrit par Babacar Touré comme « un homme courtois, généreux et toujours prêt à défendre son ami, Thioucs. »

Comme ses camarades de l’APR, fatigué, certainement, par le harcèlement qu’ils subissent de la part des opposants et secoué par l’enfarinade dont ont été victimes des proches du président Macky Sall, le directeur de publication de Kewoulo se demande « si ces événements n’ont pas été à l’origine du soudain radicalisme de cet homme connu de tous pour son sens du dialogue. » Quoi qu’il en soit, avec cette arrestation, les autorités judiciaires françaises doivent être sur leur garde. Et les visites d’autorités sénégalaises davantage surveillées.

« Ca tombe très mal. Et c’est dommage que ce soit sur mon ami Thiambel que c’est tombé. Le plan vigipirate qui est instauré à Paris, depuis 2015, ne va pas arranger son cas. Et, si à cela il faut ajouter qu’il habite le Val Fourré, à Mantes La Jolie -un quartier défavorable où les policiers ont été pendant longtemps interdits d’accès-, je crains que d’autres charges soient ajoutées à la détention d’arme sans autorisation. » A regretté Babacar Touré, visiblement peiné pour son « bon ami Thiambel Ba. »

Thiambel Ba est l’homme en chemise bleue. 

Laisser un commentaire