De nombreux joueurs ont dénoncé le traitement des migrants en Lybie, réduits en esclavage.

De nombreux joueurs ont dénoncé le traitement des migrants

En 2017, l’esclavagisme existe encore dans le monde. C’est la triste réalité mise en lumière par un reportage de CNN. Mardi dernier, la chaîne américaine a diffusé un sujet montrant le traitement des migrants en Libye, vendus comme du bétail sur un marché aux esclaves.

Si le reportage a fait réagir le monde entier, il a également touché de nombreux footballeurs qui ont profité des matchs du week-end pour dénoncer cette horreur. Ainsi, Geoffrey Kondogbia, qui brille cette saison à Valence, a apporté son soutien aux migrants, en portant un t-shirt sur lequel on pouvait lire : “Hors football, je ne suis pas à vendre”. Sur son compte Twitter, il a ajouté “La rébellion est en marche. Soutien aux personnes exploitées en Libye.”

Le milieu de terrain français, auteur d’un but exceptionnel ce week-end, n’est pas le seul à avoir réagi aux images terribles diffusées par CNN. Paul Pogba a adressé ses “prières à ceux qui souffrent en Libye” sur son compte Instagram, accompagnant son message de la photo de sa célébration « menottes aux poignets » à l’appui.

De son côté, Bafétimbi Gomis a fêté son 12e but de la saison en fermant les yeux, poing levé. L’ancien Lyonnais, aujourd’hui à Galatasaray, s’est interrogé sur ses réseaux sociaux. “Mon coeur à mal, l’homme noir n’est pas une valeur marchande. Quand est-ce que l’on arrêtera de souffrir…”

Sur son compte Instagram, Didier Drogba s’est aussi indigné, appelant “les autorités libyennes à stopper ces actes d’une barbarie qui laisse sans voix et censés être révolus !”. “Honte à ceux qui traitent ainsi leur frères humains !“, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire