Conséquence des effets Assane Diouf: L’ARTP dicte ses quatre vérités à Facebook

Conséquence des effets Assane Diouf: L'ARTP dicte

0

Face à la presse hier mardi, l’Artp, l’Autorité de régulation des Télécommunications et des Postes en collaboration avec Facebook a pris des mesures fermes pour dire halte aux insulteurs des autorités.

Prenant la parole, le Directeur Général de l’Artp Abdou Karim Sall a déclaré a qui voudrait l’entendre que : «le développement des applications telles que Watshap, Facebook Tweter, entre autres nous amené forcément à faire des constats. Tout le monde sait que les réseaux sociaux ont fini de bousculer nos habitudes tout en créant ce qu’on appelle une civilisation qui encourage plus les relations longues distances que les relations de proximité. Donc, la proximité a fini de prendre part sur les contactes physiques. Et cela n’est pas sans conséquences ».

Il a poursuivi que s’ils ont invité Facebook, c’est  : « pour qu’elle nous parle de procédures au cas où on a envie d’écarter quand il s’agit de contenu non désiré des procédures et les règles de Facebook pour que les populations puissent comprendre que cet outil, mis à leurs dispositions n’a pas que les effets pervers ».
En effet, la problématique soulevée au cours de la rencontre avec la représentante de Facebook Afrique et certains acteurs de la consommation et utilisateurs des réseaux sociaux a touché plus d’un. Selon des interlocuteurs qui ont pris part à cette rencontre, Facebook serait responsable des faits et gestes de bon nombre de personnes mal intentionnées pour y régler ses comptes.

Mais à en croire L’Artp, les résaux sociaux à l’instar de facebook ont de nos jours intégré la vie des populations à quelque niveau social et bousculer les habitudes en créant une civilisation ou la proximité électronique à supplémenter les rapports physiques. En ce qui concerne les dérives constatées dans les réseaux sociaux, cela n’entame en rien leur utilité pour la collectivité.
Pour finir l’Artp, en collaboration avec Facebook et Ascosen Association des Consommateurs du Sénégal ont décidé de sensibiliser les populations et autres utilisateurs des réseaux sociaux pour que des problèmes comme celui de Assane Diouf et autres insulteurs ne se reproduisent plus.

Laisser un commentaire