Colonel Malick Cissé: J’aurais bien aimé mourir comme les victimes du Dakka de Médina Gounass

Colonel Malick Cissé: J'aurais bien aimé mourir

0

Ancien conseiller spécial du Président Abdoulaye Wade, le colonel Sérigne Malick Cissé est un officier supérieur des sapeur pompiers. Connu pour son franc-parler, il a déclaré que la responsabilité de l’Etat du Sénégal est entièrement engagé dans le drame de Médina Gounas.

A l’instar du peuple sénégalais, le colonel Sérigne Malick Cissé porte le deuil des disparus du Daakka de Médina Gounas. Dans un entretien exclusif accordé à la rédaction de Kewoulo.info, il a pointé un doigt accusateur sur la responsabilité de l’Etat du Sénégal.

« C’est un rassemblement humain, à l’air libre et la réglementation prévoit plusieurs sortes de dispositions à prendre dans le cas d’espèce. Il est formellement interdit d’amener du matériel inflammable dans des lieux de rassemblement. » A-t-il déclaré.

Et, puisque c’est la protection civile qui doit veiller au respect de ces dispositions réglementaires, le colonel Sérigne Malick Cissé pense que l’Etat a failli sur le plan de la prévention. « Des contrôles auraient dû être faits pour empêcher que des matériels inflammables se retrouvent sur ces lieux. »

Et pense que c’est la répétion de « ces négligences » coupables et « les croyances » qui sont à l’origine de ce drame. Même s’il a déclaré aimer mourir de la sorte, comme les victimes de la Daaka, le colonel pense le drame de Médina Gounas doit servir de leçons aux Sénégalais comme celui du pèlerinage de l’an 2015 de la Mecque a servi à l’Arabie Saoudite.

Aussi, le colonel Malick Cissé -qui est un acteur politique et membre de la coalition Benno Book Yakkar au pouvoir- voit mal l’irruption prochaine d’Abdoulaye Wade sur la scène politique nationale -qu’il n’a du reste jamais quitté- avec l’ambition, cette fois ci, de conduire la liste nationale aux législatives.

« C’était très prévisible. Parce que Abdoulaye Wade ne vit que de politique, c’est une adrénaline pour lui. S’il le dit, il le fera. D’ailleurs, j’en avais parlé avec les autorités. L’homme qui n’a pas hésité à mettre la photo de Sérigne Saliou Mbacké sur la liste du Pds ne va pas hésiter à engager même à 92 ans. »

Proche ancien collaborateur du Président Abdoulaye Wade, le colonel Malick Cissé pense que le retour des Wade au Sénégal ne risque pas de trop chambouler l’échiquier politique même s’il ne doute pas des capacités de mobilisation du vieux qui sait user et abuser du sentimentalisme des sénégalais. Un clin d’œil à Léopold Sédar Senghor qui pensait que la raison est étrangère aux nègres tandis que les autres -la race hellène- sont insensibles à l’émotion.

Laisser un commentaire