Apple confirme les mauvaises ventes de ses derniers iPhone

Apple

Apple : les prochains iPhone pourraient se recharger rapidement
Apple : les prochains iPhone pourraient se recharger rapidement
Texte alternatif de la bannière

Apple ne devrait réaliser « que » 84 milliards de dollars de bénéfices au lieu des 89 à 93 milliards initialement prévus pour le dernier trimestre de 2018. C’est dans une lettre aux investisseurs publiée sur le site d’Apple que Tim Cook en personne a annoncé la mauvaise nouvelle. Cela a entraîné la chute de son cours de bourse de plus de 8 %.

Ce sont surtout les ventes d’iPhone en Chine qui sont montrées du doigt par Tim Cook : « Si vous regardez nos résultats, notre manque à gagner provient de plus de 100 % de l’iPhone, principalement en Chine », a ainsi expliqué le patron d’Apple à CNBC. Si le taux de change du dollar, trop élevé, est l’une des raisons, la santé de l’économie chinoise est également désignée comme responsable.

Un PIB chinois en baisse

« La croissance du PIB déclarée par le gouvernement au cours du trimestre de septembre a été la deuxième plus faible des 25 dernières années, se justifie ainsi Tim Cook. Nous pensons que l’environnement économique en Chine a encore été affecté par la montée des tensions commerciales avec les États-Unis. […] Le trafic vers nos magasins de détail et nos partenaires en Chine diminuant au fil des trimestres. »

Le renouvellement des iPhone a été aussi beaucoup moins important qu’espéré. Leurs prix élevés ont certainement dû rentrer en compte, mais également la baisse de celui des batteries de remplacement sur les modèles plus anciens.

En début d’année, Apple avait baissé le tarif à seulement 29 euros au lieu de 89 précédemment. Un geste réalisé après que des utilisateurs ont découvert qu’iOS abaissait les performances d’un iPhone si sa batterie était dégradée. Ce geste a donc certainement prolongé la durée de vie des iPhone en circulation.

 

Laisser un commentaire