Affaire Oumar Watt : La version du militaire français accusé de l’agression du Sénégalais

Texte alternatif de la bannière

Mike Teiho, le militaire français accusé d’avoir battu et causé une Incapacité temporaire de travail (Itt) de plus de 50 jours à Oumar Watt, a été entendu dans le fond du dossier hier, vendredi 23 novembre.

Selon Libération, devant le juge du deuxième cabinet, il a reconnu qu’il y a eu une bagarre. Mais, rapporte le journal, il a nié s’être acharné sur la victime, affirmant n’avoir donné qu’un seul coup.

Libération renseigne que l’avocat du militaire, Me Daff, qui a assisté à l’audition de son client, va déposer une deuxième demande de liberté provisoire. La première a été rejetée.

Laisser un commentaire