3e vague COVID 19: Des analystes boudent le discours de Macky

3e vague COVID 19: Des analystes boudent le discours de Macky

En Conseil des ministres mercredi dernier, le président de la République, Macky Sall, est revenu sur le respect des mesures barrières, afin de faire face à la 3e vague du coronavirus. Laquelle a pris une courbe ascendante depuis quelques jours. Mais selon certains, l’Etat du Sénégal a juste pris des «mesurettes».

 

Journaliste spécialiste des questions de santé, Assane Touré avance : «Quand on veut prendre les devants dans une lutte comme cette pandémie, on ne peut pas prendre des demi-mesures, parce que la situation impose qu’on fasse très attention. C’est vrai que les Sénégalais sont fatigués sur le plan économique, social, mais cela ne veut pas dire qu’il faut prendre des demi-mesures.»

Soutenant, toutefois, que les Sénégalais ne sont plus réceptifs aux messages. «Quoi que puisse être la pertinence ou la beauté des messages à concevoir, les Sénégalais ne vous donneront pas la possibilité de les écouter», avise-t-il.

Docteur en science de l’information et de la communication, Fallilou Ba argue qu’il faut une communication à la hauteur de la gravité de l’heure. «Pour sonner l’alerte, il faut une communication stratégique de l’autorité qui éclaire sur le chemin à prendre pour nous sortir de ce trépas sanitaire, mais aussi et surtout une communication de décisions fortes et éclairées sur les mesures de résilience à adopter pour que notre pays ne succombe pas à la pandémie», lance-t-il.

Avant d’affirmer sur la Rfm : «Mais le discours du président de la République au Conseil des ministres qui est principalement axé sur les mesures traditionnelles et classiques de port du masque, de lavage des mains n’a pas été, de mon point de vue, au niveau de l’enjeu.»

Laisser un commentaire