Vol d’ordinateurs à l’Adie : Nouvelles révélations sur le gendarme impliqué

Rebondissement dans l’affaire du vol de 212 ordinateurs (portables et fixes) à l’Agence de l’informatique de l’État (Adie) sise au Technopôle de Pikine.
Le gendarme voleur, M. F., chef de poste de la gendarmerie des locaux de l’Adie, aurait contacté N. T., un des présumés complices, afin de lui vendre des ordinateurs.
Selon Libération, il s’est rendu à l’Adie où le gendarme lui aurait cédé, par crédit, 22 ordinateurs portables de marque HP au prix total de 2 millions Fcfa et ordinateurs fixes de marque Lenovo à 450 000 Fcfa.
Le gendarme, qui niait son implication dans le vol d’ordinateurs, a été confondu par une vidéo surveillance le montrant formellement en train d’embarquer les ordinateurs en compagnie de N. T. et des autres suspects.
En effet, le gendarme ouvrait la porte aux voleurs pour qu’ils accèdent dans l’entrepôt de l’Adie pour y subtiliser les ordinateurs.
N. T. s’est présenté le 17 juillet dernier pour emporter les ordinateurs.

Laisser un commentaire