VOL D’ENFANT À TOUBA – Lynché à tort à Aaliyah, Mbacké Camara ne pouvait pas parler et se défendre parce que… sourd-muet

    VOL D'ENFANT À TOUBA - Lynché à tort à Aaliyah

    Dramatique ! Nous vous faisions part mardi dernier d’une scène regrettable lors de laquelle un homme d’une quarantaine d’années a été lynchée par une foule qui l’accusait d’avoir tenté d’enlever une jeune fille à Touba Aaliyah.

    Dakaractu vient d’apprendre de la bouche de ses parents avec une preuve matérielle à l’appui que le nommé Mbacké Camara ne pouvait pas se défendre ou clamer de vive voix son innocence parce que sourd-muet. En atteste la carte qui lui a été délivrée par l’Association Nationale des Sourds du Sénégal ( ANASSEN). Il aura beau se débattre. Hélas !

    La foule à dû agir sur le coup de la panique du fait que quelques jours plutôt un jeune garçon de 8 ans a été retrouvé égorgé et abandonné dans une maison inhabitée à Touba Keur Niang. Le meurtrier du jeune Fallou Bâ est toujours introuvable.
    Dans la même semaine, un autre homme a été arrêté accusé (peut-être à tort aussi) d’avoir séquestré 6 enfants dans une maison à Garage-Darou pendant 72 heures.

    Mbacké Camara doit remercier le ciel car n’eût-été l’arrivée rapide des forces de l’ordre, il aurait sans doute été tué. Transféré à Diourbel, il devrait recouvrer la liberté incessamment…

    Laisser un commentaire