États-Unis : El Hadji Seydou Diop, en route vers le couloir de la mort

    États-Unis : El Hadji Seydou Diop

    Aux Etats-Unis, la sélection du jury dans le cadre du procès d’El hadji Seydou Diop, ce sénégalais accusé d’avoir étranglé sa femme et sa fille et d’avoir publié des photos de leurs cadavres sur sa page Facebook, a débuté le lundi. El hadji Seydou Diop a été accusé de meurtre au premier degré pour le décès, le 5 avril 2016, de sa femme, Aminata Dramé, âgée de 40ans, et de sa fille de 2ans, Fatim Diop, révèle les Echos.

    Cependant, le présumé meurtrier, âgé de 55ans, a comparu devant la cour de supérieure du comté de Wake et a plaidé non coupable de deux chefs d’accusation de meurtre au premier degré. Une décision du sénégalais qui avait surpris plus d’un, notamment la famille des victimes et leur avocats, puisque notre compatriote avait accepté de plaider coupable de meurtre de deuxième degré et d’homicide volontaire.

    Il poursuit, s’il l’avait fait, il aurait passé entre 30 et 38 ans de prison en vertu de la négociation de plaidoyer. En tous les cas, la sélection du jury dans le cadre de son procès a débuté hier. S’il est reconnu coupable de meurtre au premier degré, le sénégalais pourrait faire face à la peine de mort ou passer le reste de sa vie en prison, précise le journal.

    Laisser un commentaire