Urgent/ Wade : « Nous ne participerons plus à des élections organisées par Macky »

Urgent/ Wade : « Nous ne participerons plus

Me Abdoulaye Wade a condamné avec fermeté le dysfonctionnement des élections législatives du 30 juillet 2017. Dans son allocution à Fann résidence, ce mercredi 09 août, il a révélé que son parti, le Pds ne participera plus à des scrutins organisés par Macky Sall et son gouvernement.

L’ancien président de la République du Sénégal a par ailleurs interpellé le régime sur le fichier électoral et promet qu’une bataille sera engagée contre les manœuvres jugées frauduleuses. Pour lui, les ordres de missions et certains papiers administratifs ont fait balancé les élections en faveur de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby).

« Ils ont imprimé des ordres de missions qu’ils ont donnés à n’importe qui. Cela a permis à beaucoup de forces de l’ordre et autres de voter. Certains ordres de mission sont arrivés tard à Dagana à la veille du scrutin du 30 juillet 2017 », a-t-il relevé dans son speech.

« Ces récépissés et toutes ces pièces dans lesquelles on n’a pas mentionné de bureaux de vote constituent une masse flottante de fraude, car les noms de ces gens ne figurent pas dans les bureaux de vote », note-t-il avant de poursuivre que : « Des dizaines et des dizaines de milliers de personnes ont profité de ces manœuvres pour voter ».

Enfin le pape du Sopi va plus loin en affirmant au micro de Senegal7.com avec un ton ferme: « Nous ne voulons plus participer à des élections organisées par Macky Sall et son gouvernement. Ce n’est pas la peine qu’il nous appelle pour 2019, il peut être élu ou même super élu, car nous n’allons pas nous présenter à ses élections. Toutefois, il lance un alerte au chef de l’Etat et ses alliés. Mais nous ne permettrons pas à Macky Sall de préparer le fichier électoral avec ces trucages. On engagera une bataille ferme avec lui », conclut Abdoulaye Wade.

 

Laisser un commentaire