Urgent: Serigne Mountakha Mbacké appelle les mourides à respecter l’état d’urgence et à prier chez eux

Le Khalife général des mourides vient de terminer sa déclaration depuis ses résidences de Darou Miname. A en croire des sources de Kewoulo qui ont assisté à l’entretien réalisé en petit comité, Serigne Mountakha Mbacké a déclaré que « suite à l’état d’urgence décrété par le chef de l’Etat et la mesure de couvre feu qui est allé avec, les habitants de Touba sont invités à respecter les mesures et à ne pas venir dans les mosquées. »

Cette déclaration qui est terminée il y a quelques minutes à Darou Tanzil permet au patriarche de Darou Minam de se sortir d’une situation qui met en péril des millions de personnes qui, à Touba, continuent, faute de consignes, de refuser de croire en l’existence du coronavirus. Dans son adresse, le Khalife général des mourides a toutefois « demandé aux muezzins des mosquées de Touba de continuer à faire l’appel à la prière. »

 S’il tient à ce que sa ville continue de prononcer l’appel à la prière, le patriarche de Darou Miname a demandé « aux populations de ne plus se rendre dans les mosquées et de continuer à s’acquitter de toutes les prières recommandées. » Pour montrer aussi que « la maladie ne doit pas décider de tout » il a fait savoir que « le personnel affecté à l’entretien des édifices pourront continuer à y prier les vendredis tout comme les autres jours,  le temps que la transition se passe. »

Avec cette annonce tant attendue, le Khalife général des mourides vient de couper l’herbe sous le pied de tous les négationnistes. Par ce geste, « ce sont des millions de citoyens qui se rendront compte que cette maladie n’est pas tout juste une invention faite par des ennemis de l’islam, comme on l’entend dans la capitale du mouridisme. » A soutenu une de nos sources. Comme lui, le gouvernement espère que de nombreux marabouts et porteurs de voix se prêteront au même exercice de salubrité publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE