Société: Toute la vérité sur l’arrestation de l’ex-ministre, Aminata Lo Dieng, durant le couvre feu

Plusieurs fois ministres sous le régime du Président Abdoulaye Wade, Aminata Lô Dieng a été placée en garde vue hier vendredi à la Brigade de gendarmerie de Ouakam, pour non-respect du couvre-feu et outrage à agent. Elle devrait, sauf rebondissement de dernière minute, être déférée lundi prochain au parquet près le Tribunal de grande instance de Dakar, en compagnie de l’un de ses frères, également arrêté.

On l’avait perdue de vue. Avec la chute du régime de Me Abdoulaye Wade en 2012, Aminata Lô Dieng, plusieurs fois ministre dans les différents gouvernements du régime libéral, qui s’était faite discrète, presque absente du champ politique, est réapparue, mais pas sous son meilleur jour. Le leader de l’Alliance patriotique pour l’émergence et le libéralisme / Jokko, jubel, jarinu (Apel/3j) a maille à partir avec la Justice et, sauf rebondissement, l’ancienne ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale sera déférée lundi prochain au parquet près le Tribunal de grande instance Dakar.

Tout a commencé jeudi dernier, 28 janvier, guidée par son instinct maternel, elle sort de chez elle pour aller chercher à manger pour son fils qui devait aller à l’école tôt le matin du vendredi. C’était un peu après 21 heures, début du couvre-feu. En sortant, elle est accompagnée par son frère. Malheureusement pour eux, ils tombent sur un dispositif de la gendarmerie de Ouakam qui veille au grain. Ils seront interpellés par les pandores dépêchés sur le terrain pour faire respecter le couvre-feu. Dans leurs échanges, Aminata Lô Dieng décline le motif qui l’a poussé à sortir de chez elle au-delà de 21 heures. Ce qui ne semble pas convaincre les gendarmes. Son frère s’en mêle. Le ton monte. Ils sont embarqués et conduits à la Brigade de gendarmerie de Ouakam pour violation du couvre-feu.

Puisque, selon eux, elle n’est pas censée ignorer la loi. Arrivée au poste de gendarmerie, Aminata Lô Dieng est, par la suite, libérée, mais son frère y est retenu. Très remontrée contre ce traitement dont elle a fait l’objet, elle peste, raconte-t-on, contre le régime de Macky Sall qu’elle accuse d’être à l’origine de son arrestation pour des raisons purement politiques.

Hier vendredi, Aminata Lô Dieng se rend à la Brigade de gendarmerie de Ouakam pour prendre des nouvelles de son frère. Loin d’imaginer qu’elle ne rentrera pas chez elle de sitôt. Ruminant sa colère après son arrestation de la veille, elle va, confient des sources, se donner en spectacle avec les gendarmes, accusant encore le régime de Macky Sall d’être à l’origine de ses déboires.

Elle sera immédiatement mise aux arrêts et placée en garde à vue pour non-respect du couvre-feu et outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions. Selon toujours des sources, elle pourrait être entendue aujourd’hui par les enquêteurs qui, après avoir bouclé le dossier, vont, sauf extraordinaire, les déférer au parquet près le Tribunal de grande instance de Dakar.

Laisser un commentaire