Sénégal: Franck Timis fait appel à Mbaye Sidy Mbaye et Aliou Sall au King Fahd Palace

Sénégal

 

Le Doyen de la presse sénégalaise, Mbaye Sidy Mbaye, travaille-t-il dans le pétrole, envisage-t-il de le faire? Même s’il est, pour le moment, difficile de répondre, avec exactitude, à cette question, il n’en demeure pas moins que cette question garde tout son pesant d’or, et pour cause.

Actusen.com a appris de sources concordantes que le journaliste-formateur au Centre d’études, des sciences et techniques de l’information (Cesti) a été aperçu au King Fahd Palace, accompagné du maire de Guédiawaye, Aliou Sall, pour voir Frank Timis, le Roumain de plain-pied dans une controverse liée aux contrats pétroliers.

Qu’est-ce que le journaliste à la retraite, Mbaye Sidy Mbaye et Frank Timis se sont dits, au détour de leur entrevue, qui n’aura pas quand même tiré en longueur? Les deux hommes ont-ils parlé de communication, dans ce contexte surréaliste marqué par le débat houleux sur les contrats pétroliers? Mystère et boule de gomme.

La rencontre entre les trois hommes n’aura pas duré longtemps

Tout ce que Actusen.com sait, par contre, c’est que tout laisse croire que c’était la première fois que les deux hommes se soient rencontrés. En effet, lorsque Aliou Sall a demandé, sur un ton taquin, à Mbaye Sidy Mbaye s’il comprenait l’Anglais, langue dans laquelle s’exprime Frank Timis, le Doyen de la presse sénégalaise lui a rétorqué : « je peux en comprendre quelques mots ».

Et, Frank Timis en a, ensuite, rajouté cette couche empreinte d’humour : “Pierre Goudiaby Atépa m’a dit qu’il (Ndlr : Mbaye Sidy Mbaye) parle mieux l’Anglais que moi”. Pour rappel, cité dans l’affaire des contrats pétroliers, objet d’intense polémique entre tenants du Pouvoir et opposants au régime de Macky Sall, Frank Timis a promis, jeudi dernier, dans une interview exclusive accordée à L’As, qu’il allait porter plainte contre 21 personnalités de la Coalition “Mankoo Wattu Seneegal”, devant les Tribunaux de Dakar et de Londres.

Malheureusement, non seulement l’opposition l’a snobé, mais aussi, elle va se réunir, mardi 11 octobre 2016, pour le catapulter davantage dans les cordes. Avec à la clé, sûrement, d’autres accusations ou insinuations assassines. Autant dire que l’on est loin de la fin de ce feuilleton Frank Timis, Aliou Sall et contrats pétroliers”.

Avec Senego

PARTAGER
Article précédentDikoon: Saison 3, épisode 21 du samedi 8 octobre 2016
Article suivantDubaï: Il dépense 8 millions d’euros pour une plaque d’immatriculation
Babacar Touré
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire