Il se tape la femme de son beau-frère qui crie au maraboutage

Il se tape la femme de son beau-frère qui crie au maraboutage

Arrêté pour collecte illicite de données à caractère personnel et charlatanisme, Bassirou Ndiaye risque plus que gros.

D’après L’Observateur, la dame A. K. l’accuse de l’avoir maraboutée pour la contraindre à des relations sexuelles.

Pire encore, le mis en cause ne s’est pas du tout gêné pour filmer leurs parties de jambes en l’air extra-conjugales.

Comparaissant hier à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar, Bassirou Ndiaye a récusé avoir amené A. K. chez un marabout.

Pour la collecte de vidéos intimes, il dira que c’est la plaignante qui se filmait elle-même lors de leurs rapports sexuels.

Après avoir écouté les avocats des deux parties, le procureur a requis l’application de la loi. Délibéré le 29 mars prochain.

Laisser un commentaire