Scandale humanitaire en Libye : des migrants dont plusieurs Sénégalais enfermés dans un centre

Scandale humanitaire en Libye :

Environ 200 migrants dont plusieurs Sénégalais interceptés en mer ont été enfermés au centre de Tajourah, bombardé le 2 juillet dernier. C’est ce qu’a révélé le chef de mission de Médecins sans frontières (Msf), Sam Turner, qui informe que les autorités Libyennes continuent d’envoyer des migrants dans ce centre malgré les risques pour leur sécurité. 

 « On a dénombré environ 200 personnes à l’intérieur du centre. Parmi elles, il y a au moins une dizaine de femmes et plusieurs jeunes enfants », renseigne le chef de mission de Msf qui s’est rendu au centre en début de semaine. 

A en croire Sam Turner, dans la nuit du 9 au 10 juillet, 90 personnes interceptées en mer ont été renvoyées à Tajourah. Le 11 juillet, 115 migrants ont connu le même sort. 

Contactée par InfoMigrants, une source qui requiert l’anonymat s’est dite « inquiète ». «En plus des arrivées depuis la mer, on pense que des personnes ayant fui le centre la semaine dernière y ont été renvoyées », renseigne-t-il. 

LAISSER UN COMMENTAIRE