Résilience à la Covid-19 : L’ITA fabrique des produits et l’offre à la commune de Hann Bel-Air

«La recherche agroalimentaire pour une résilience à la Covid-19». C’est ce que l’Institut de technologie alimentaire (Ita) a mis en œuvre au profit de la population de la commune de Hann Bel-Air. En effet, par sa propre expertise, l’institut a fabriqué du gel hydro-alcoolique et une farine enrichie instantanée à base de produits locaux qu’il a offerts à ladite commune qui l’abrite. La cérémonie de remise de cet important don s’est tenue, ce jeudi 9 juillet, dans les locaux de l’Ita. Elle a été présidée par le Directeur de cabinet du ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, Yatma Mody Ndiaye, en présence du Directeur général de l’Ita, Dr Mamadou Amadou Seck, du maire de la commune de Hann Bel-Air, Babacar Mbengue, entre autres.

Il s’agit de 1000 litres de gel hydro-alcoolique et 500 kilogrammes de farines enrichies instantanées à base de produits locaux que les chercheurs et techniciens de l’Ita ont fabriqués eux-mêmes. Cette farine, selon le Dg de l’Ita, est «une des dernières innovations» que les chercheurs et techniciens de son institut ont mis au point grâce à un financement de l’USAID dans le cadre de la mise en œuvre des projets INTSORMIL et SMIL.

«Il s’agit d’une farine instantanée à l’image du ‘’Cerelac’’ fabriquée à partir de nos céréales, légumineuses, fruits et légumes locaux. Elle est riche en nutriments et est indiquée aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, entre autres consommateurs», a-t-il insisté.

Un accomplissement de «Services aux Communautés»

Dr Mamadou Amadou Seck signale que ce don entre dans le cadre de la résilience à la Covid-19 car, il vise à «renforcer la résilience des couches vulnérables face à cette pandémie et à la malnutrition».

A travers ce don, l’Institut a décidé de répondre à l’appel à la solidarité en rendant «Services aux Communautés» d’une part et en assumant sa «Responsabilité sociétale d’entreprise» d’autre part.

Le Dg de l’Ita a, par ailleurs, profité de l’occasion pour inviter le maire de Hann Bel-Air et les conseillers municipaux de la commune à travailler avec son institut pour «un partenariat promoteur de l’entreprenariat agroalimentaire» au bénéfice de la commune, avec le soutien du gouvernement.

Laisser un commentaire