Rallonge budgétaire : L’APS renoue avec la gréve

Rallonge budgétaire

Texte alternatif de la bannière

L’agence sénégalaise de presse (APS) n’est pas sortie du tumulte. Selon les Echos, les travailleurs de cette boîte dénoncent le non-respect des promesses de l’Etat, portant sur une rallonge de 250 millions de francs CFA, qui les avaient amené à surseoir à leur mouvement. « Nous allons partir en grève, ce mercredi (11 décembre 2018) parce qu’il se pose visiblement dans ce pays un problème d’exécution des directives présidentielles.

Comment est-ce que vous pouvez comprendre, après que le Président de la République a décidé d’accorder une subvention complémentaire à l’Aps depuis octobre, qu’on ne puisse pas bénéficier de cette rallonge budgétaire ? », s’indigne Bamba Kassé, Secrétaire général du syndicat des travailleurs. Qui accuse le directeur de cabinet du ministre de tutelle.

« La seule explication que nous avons aujourd’hui sur la table est que, quelque part, au ministère de la Communication, on fait du dilatoire, notamment le directeur du cabinet de ce ministère qui refuse de comprendre que la procédure d’approbation du budget fait intervenir la tutelle (technique) avant la tutelle financière ».

En outre, M. Kassé fait noter que l’argent a été libéré par le ministère des Finances « par virement depuis le 4 ou le 5 octobre » et l’aménagement budgétaire validé le 23 octobre est transmis au ministère de la communication.

Laisser un commentaire