Pikine : une femme mord et arrache la lèvre inférieure de sa co-épouse

Cité Gazelle - Pikine : une femme

Texte alternatif de la bannière

Jusqu’où ira-t-on avec les violences conjugales au Sénégal? Dans la banlieue Pikinoise, plus précisément à la Cité Gazelle, une dame du nom de Soda Sall a mordu la lèvre inférieure de sa co-épouse Khady Diouf avant de l’arracher. Le sang giclait sur les habits de la victime. N’eût été l’intervention des autres membres de la famille, le pire allait se produire. Car la première épouse ne voulait pas lâcher prise.

En fait, tout est parti d’une banale dispute entre les deux épouses. Toutefois, il nous revient que la cohabitation entre ces dernières n’a jamais été facile. Pis, elles ne se parlent même pas. Et  ce, depuis l’arrivée de Khady Sall dans le domicile conjugal. « Khady, dès sa venue à la maison, a trouvé que son mari avait abandonné Soda. Donc, elle aussi n’a pas voulu avoir de relations avec la première épouse. Leurs relations ont été toujours tendues. Bien qu’elles aient des belles-filles, elles continuent à cultiver leur animosité« , a raconté un de leurs voisins.

Avant de poursuivre : « Le jour des faits, Khady Diouf lavait le linge. Tout d’un coup, elle a aperçu des écritures avec du charbon devant la porte de sa chambre. Elle est entrée dans une colère noire et a insulté l’auteur d’un tel acte qui n’était autre que l’un des petits-fils de sa co-épouse. Cette dernière a voulu se venger. Elle a attendu que Khady Diouf rejoigne sa chambre pour l’y retrouver. »

Notre interlocuteur soutient que la victime lui a narré que son bourreau ne lui a pas laissé le temps de réagir. Qu’elle a sauté sur elle avant de la mordre sur la lèvre.

Par ailleurs, la victime a porté plainte à la police contre sa co-épouse pour coups et blessures volontaires. Même si elle reconnait avoir été à l’origine de cette affaire qui a mal tourné pour elle. L’enquête suit son cours.

Laisser un commentaire