Porokhane: 17 morts et des dizaines de blessés enregistrés sur le retour de pèlerinage

Porokhane

C’est un Maagal meurtrier qu’à connu cette année la ville de Porokhane, dans la région de Kaolack, au centre du Sénégal. Des accidents de circulation ont causé la mort de 17 personnes et des dizaines de blessés.

Institué dans le calendrier mouride, le pèlerinage dans la ville de naissance de la mère de Sérigne Touba, le fondateur du mouridisme, est un acte de dévotion que tout mouride tente d’accomplir, tous les ans. Après le Maagal de Touba qui voit chaque année défiler des millions de fidèles, Porokahne, la ville de Mame Diarra Bousso est, à coté de Saint Louis -où sont célébérés les deux rakaas- l’autre endroit emblématique du pèlerinage mouride.

Et, c’est au retour de cette cité religieuse que deux bus sont entrés en collision, hier, vendredi 3 mars dans l’après midi à l’entrée du village de Dinguirail. « Sur le champ, 10 personnes ont été extraites des décombres des véhicules. Deux sont mortes pendant leur transport vers les hôpitaux et une autre est décédée sur son lit d’hôpital », ont déclaré les autorités administratives de la ville de Kaolack.

En colère, le gouverneur de région, Lamine Sagna, a déclaré que « l’accident est survenu à cause de l’indiscipline des chauffeurs qui n’ont pas respecté le code de la route malgré tous les efforts qui ont été faits pour les sensibiliser sur la question de la prudence routière. » Bien avant ce terrible drame, la région avait déjà enregistré la mort de 4 pèlerins tués aussi dans un accident de circulation.

Au final, le bilan de ce pèlerinage 2017 est, pour le moment, de 17 morts. De nombreux blessés sont des situations d’urgence absolue. Quand on connait l’état de nos hôpitaux, il y a fort à craindre pour leur vie.

Laisser un commentaire