Politique: Babacar Gaye s’est défoulé sur Oumar Sarr et sa délégation

Politique

Lors de leur tournée nationale qui les a conduits, à Kaffrine, hier, Oumar Sarr Coordinateur national du parti démocratique sénégalais(PDS), et sa délégation ont été vivement critiqués par le porte-parole de leur formation politique.

Babacar Gaye a déversé toute sa colère sur son secrétaire général adjoint pour l’avoir mise en écart. Le coordonnateur national du Pds et sa délégation n’ont pas oublié aussitôt leur passage à Kaffrine.

Babacar Gaye qui n’a pas du tout admiré son écartement de cette délégation sillonne depuis un certain temps les différentes localités du pays, a déversé sa colère sur Oumar Sarr et CIE.

« La manier dont cette mission a été constituée pose problème. Les libéraux de Kaffrine n’ont pas manqué de protester contre la façon dons le parti est administré », Babacar Gaye l’a avoué  à Oumar Sarr.

Il a ajouté  » Il ne faut pas que le parti et l’opinion publique oublient que je suis le sècrètaire national chargé de l’orientation des stratégies et des reformes du parti.

Donc,il est aisément facile que les militants du Pds de l’ensemble du pays se posent des questions sur mon absence de cette délégation , surtout que je suis le porte-parole du parti ».

« Je veux avoir un parti regroupé, un parti d’ensemble et non un parti divisé. Tout les  porteurs d’idées qui sont représentatifs dans leurs fédérations respectives doivent faire partie de la dynamique de réforme, d’organisation et de relancer des activités du Pds. Je rêve d’un parti recomposé avec tous les grands responsables. Car, il est inacceptable qu’à la veille de combats aussi cruciaux que les législatives de 2017 et la présidentielle de 2019 où il va falloir batailler fermement pour que Macky Sall comprenne que sans Karim Wade, il n’y aura pas d’élection dans ce pays que le Pds soit disloqué. Personne ne doit être mis à l’écart. et cette équipe doit tirer les leçons de la tournée qu’elle fait pour comprendre enfin que c’est l’heure du rassemblement et non de la division. Sans quoi, aucune coalition forte ne pourra être constituée dans ce pays pour faire face à Macky Sall et son régime« , informe Babacar Gaye.

Laisser un commentaire