Une plainte contre l’appel du muezzin d’une mosquée

Une plainte contre l'appel du muezzin

Texte alternatif de la bannière

Les autorités de la ville côtière sud-africaine Cape Town devraient rencontrer les représentants d’une mosquée locale après une plainte portant sur ses appels quotidiens à la prière jugés trop bruyants, rapporte News24.

Dans une lettre adressée à la mosquée de la région de Strandfontein, les responsables de la protection de l’environnement de la ville se sont plaints de « nuisances sonores » chaque fois que l’adhaan (appel à la prière) était diffusé par haut-parleurs sur le toit.

La lettre du 4 décembre ordonnait à la mosquée Masjidus Sauligeen d’arrêter le bruit causé par les haut-parleurs et de soumettre un « plan de gestion du bruit » par un ingénieur acoustique accrédité dans les 21 jours.

Une personne âgée vivant à proximité de la mosquée a déposé plainte, rapporte News24.

La mosquée aurait depuis lors remplacé l’appel à la prière par un seul bip, ajoute-t-il.

L’Iman de la mosquée, Moulana Yusuf Mohammed, a déclaré au Conseil judiciaire musulman (MJC) qu’ils avaient reçu une plainte il y a plusieurs années et qu’ils avaient immédiatement diminué le volume du haut-parleur et qu’il n’était pas certain s’il y avait une nouvelle plainte.

Laisser un commentaire