Orientation des bacheliers : « Un échec » pour le ministre le l’Enseignement supérieur (Saes)

Le ministre de l’Enseignement Supérieur a lamentablement échoué dans l’orientation des nouveaux bacheliers. C’est le point de vue du Syndicat autonome de l’Enseignement Supérieur (Saes) qui déplore un non-respect des engagements.

« La direction de l’Enseignement Supérieur n’est pas capable de gérer un processus d’orientation. La mise à l’écart de la Commission nationale d’orientation est cerise sur le gâteau. Au moment où je vous parle,i il y a une violation flagrante des décisions des instances pédagogiques sur les capacités d’accueil. Voila pourquoi le ministère, aujourd’hui, a échoué sur cette question », a précisé le responsable de la Communication du Syndicat, Patrice Correa sur Iradio.

Selon Patrice Correa, la stabilité de l’année est menacée. «  A ce rythme, vous ne pouvez pas avoir une institution qui est stabilisée, le plus souvent les universités sont en tension parce que des promesses sont annoncées, on prend des décisions mais en réalité rien n’est tenu« , déplore-t-il.

Un plan d’action est attendu les jours à venir, annonce le responsable de la Communication du Saes. « Nos différentes coordinations et sections vont tenir des assemblées générales pour apprécier davantage les problèmes dans leur environnement et certainement le Saes mettra en place un dispositif d’action », soutient-il. Ils réitèrent également leur soutien à leur camarade Babacar Diop arrêté devant les grilles du palais.

LAISSER UN COMMENTAIRE