Nigéria : le refus de scolariser les enfants est sanctionné

Nigéria

Texte alternatif de la bannière

L’éducation est un droit pour tous selon. Et tout enfant à droit à l’éducation. Le taux de descolarisation en Afrique est devenue une question centrale et inquiétante pour l’avenir du continent. Un exemple qu’il faut sans doute copier. En effet, au Nigéria, des poursuites judiciaires contre les parents aideront à réduire la déscolarisation des enfants, selon Adamu Adamu. 

Le ministre de l’éducation a révélé qu’un total de plus de 560 milliards de Fcfa a été dépensé dans l’éducation primaire durant les quatre dernières années. Malgré ces investissements, le taux de scolarisation reste faible dans de nombreux Etats.

Pour y remédier, le gouvernement fédéral envisage aussi de réduire les subventions à l’éducation pour les Etats qui n’encouragent pas la scolarisation des enfants

Selon l’Unicef, environ 10,5 millions d’enfants du pays âgés de 5 à 14 ans ne sont pas scolarisés et seulement 61% des enfants âgés de 6 à 11 ans vont régulièrement à l’école primaire.

L’Unicef estime par ailleurs que 60% des enfants nigérians non scolarisés vivent dans le nord du pays, en proie à une insurrection islamiste.

Laisser un commentaire