Nice : le bilan s’alourdit à trois morts, le parquet national antiterroriste ouvre une enquête

Nice : le bilan s'alourdit à trois

L’attaque est survenue dans la basilique Notre-Dame de Nice. Emmanuel Macron doit se rendre sur place en fin de matinée.

Un homme a attaqué plusieurs personnes ce jeudi matin au sien de la basilique Notre-Dame de Nice (Alpes-Maritimes). Trois personnes sont décédées au cours de cette attaque, dont au moins une égorgée. Le parquet antiterroriste a été saisi. L’attaque survenue vers 9 heures, a également fait plusieurs blessés. L’assaillant a été neutralisé par la police municipale, et blessé par balles. Selon nos informations, il a été transporté à l’hôpital. Après les faits, il avait tenté de se cacher dans les toilettes de l’église.

Selon Christian Estrosi, le maire de la ville, il s’agit du même mode opératoire que lors de la mort de Samuel Paty. « L’auteur des actes n’a cessé de répéter en boucle devant nous ‘Allah Akhbar’ alors qu’il était médicalisé » a relaté l’élu. Il n’y avait pas de messe en cours, selon nos informations. En milieu de matinée, le RAID, la Brigade de Recherche et d’intervention (BRI) ainsi qu’une équipe déminage procédaient à une levée de doute au sein de la basilique en raison de la présence « d’objets douteux ». Le quartier a lui été totalement évacué et bouclé.

Le parquet antiterroriste ouvre une enquête

Après une minute de silence à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Jean Castex, qui devait présenter le plan de reconfinement, a quitté l’hémicycle pour se rendre directement à la cellule de crise. Le parquet antiterroriste a été saisi et a ouvert une enquête pour « assassinat et tentative d’assassinat ». Emmanuel Macron est attendu sur place.

« Ma prière pour les victimes et leurs proches. Dimanche, pour la Toussaint, nous entendrons le Seigneur : Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu. Heureux si l’on vous persécute à cause de moi. Car votre récompense sera grande dans les cieux », a réagi le président de la Conférence des évêques de France, Mgr de Moulins-Beaufort.

Laisser un commentaire