Ministre de la microfinance Mme Aminata Angélique Manga valorise les produits locaux

Ministre de la microfinance Mme Aminata Angélique

Le ministre de l’économie solidaire et de la microfinance était ce matin à la foire de Dakar. Elle s’est prononcée sur la transformation, la commercialisation des produits locaux mais aussi sur le financement des GIE de femmes.

Jadis snobée, la consommation locale prend son envol pour développer le pays. Et le discours officiel est que « il faut impérativement consommer ce que nous produisons. » Pour encourager cela, « une étude scientifique a démontré que les produits locaux ont plus d’apports nutritionnels que ceux qui sont importés. »

Longtemps confrontés à un problème d’emballage, de commercialisation et d’écoulement, les produits locaux sont de plus en plus sur le marché. Des structures de l’Etat sont disponibles pour former, encadrer et aider les femmes à trouver des partenaires à l’extérieur du Sénégal. Et de nombreux partenariats ont déjà été signés. C’est ce qui reflète l’association des femmes.

Certains de ces produits primaires sont variés et même exportés à l’extérieur. « Dans ce dynamisme économique, on peut ouvrir des finances inclusives aux GIE qui seront :formés dans la durabilité afin de pouvoir maîtriser leurs activités économiques pour le bien-être de leurs familles. »

« Il faut valoriser les produits locaux pour pouvoir mettre en avant le plan Sénégal émergent. Un gros challenge est à faire dans ce domaine et nous allons nous y atteler à coté de la presse. »

Laisser un commentaire