Meurtre de Adama Badji Bouks: Ce que l’on sait du présumé criminel Souleymane Badji toujours en fuite

Meurtre de Adama Badji Bouks

On en sait un peu plus du portrait de Souleymane Badji dit Lamboy, ce jeune adulte de 22 ans qui, le mardi dernier, a poignardé à mort son cousin Adama Kalilou Badji, âgé de 37 ans, au quartier Boucotte de Ziguinchor. Alors que le corps de la victime est toujours dans la morgue de l’hôpital de la Paix, l’auteur présumé du meurtre continue de courir.

A en croire le témoignage exclusif recueilli par nos confrère de Horizon-7, témoignage cédé gracieusement à Kewoulo, « le fugitif montrait ces derniers temps des signes inquiétants. Il se promenait avec des armes blanches, des tessons de bouteilles, des cornes d’animaux ou couteau et etc. » Aussi, même si certains témoins ont refusé de témoigner à visage découvert, il se raconte que le garçon avait commencé à soliloquer dans les ruelles de Boucotte Ouest. Connu pour des menus larcins, le jeune Souleymane Badji, dit Lamboy, est depuis quelques temps le souffre douleur de sa famille. « Tout le monde l’évitait. Parce que vu qu’il fumait du chanvre on craignant pour sa santé. Et puis, avec le fait que nos pères sont frères, ce n’est pas facile de l’affronter physiquement, au risque de créer des scissions dans la famille. » A témoigné un cousin qui veut rester anonyme.

Selon le témoigne exclusif de Bourama Bruno Badji qui partageait la même chambre que le meurtrier en fuite, « les changements de comportement de Souleymane Badji prédisaient l’imminence d’un danger. C’est pourquoi, moi je m’arrangeais tout le temps pour l’attendre avant d’aller me coucher. Et quand il revenait à la maison, je ne me couchais que quand je suis certain qu’il dormait. Parce que on ne sait jamais. Aussi, vu qu’il fumait du chanvre et était instable j’évitais qu’il me trouve en train de dormir. » S’il ne connaissait aucun acte de Lamboy dans le passé, Bourama Bruno Badji a fait savoir que c’est suite à des conseils donnés par leur frère aîné, Adama Kalilou Badji, que le drame est intervenu.

« Lamboy est un voleur qui dévalisait les boutiques des commerçants du marché Saint-Maure. Aujourd’hui, il était venu avec des canettes volées. Et notre grand-frère, Adama, lui a conseillé d’arrêter de subtiliser les affaires d’autrui. Et, c’est ce conseil qu’il n’a pas aimé. Et, il est venu attaquer l’attaquer devant la porte de sa chambre, en lui plantant une corne dans la région du corps. » Après avoir réalisé son crime, le gamin terrible de Badjicounda a fondu dans la nature. Il est, depuis mardi soir, activement recherché par toutes les forces de sécurité du pays. Et l’interdiction, des transports-interurbain, en vigueur dans le pays pourrait l’empêcher de connaitre une longue cavale.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire